ramblings in a vineyard ou comment partir en weekend

Je me pose des fois la question, si à un moment donné, je ne regrette rien. Un billet de train trop cher, ou un voyage à Paris qui va, une fois de plus, être chargé de beaucoup de self control. And then, oui c’est bilingual, je me dit: “No it’s fine. It’ll bite later.” Ou…